Sur la route 66...

November 21, 2015

 

Mercredi 18, 7h30

 

   Levé tôt, excellente nuit. Petit déjeuner de rêve au motel, fruits (et oui ça existe), gaufres et jus.

Petite promenade de santé dans le centre de Santa Fe, enneigé. On visite des magasins d'épices, de tapis et de fringues. On essaye des chapeaux et des ponchos. Tout coûte une fortune, autant vous dire qu'on est pas resté longtemps. Les bâtiments sont typiques. Murs rouges comme la terre d'ici. Balcons en bois. La montagne est là, blanche, qui enserre la ville. Il fait froid mais ça nous fait du bien. Et c'est reparti!

   La route, l'immensité. Le Far-West avec ses canyons rouge sang. Ses plaines désolées. On croise les réserves indiennes "Navajo", "Hopi". Ce sont surtout des taudis. Des caravanes, des mobile-homes et des magasins de souvenir. Pause gras le midi. Près de la forêt pétrifiée, on s'arrête à un Trading Post indien, l'histoire d'acheter quelques bricoles. On demande s'il est possible de monter prendre des photos. Impossible. Privé! On reprend la route.

   Couché de soleil sur les plaines. On croise des trains qui longent la South West (nouvelle road 66), des kilomètres de wagons. Le paysage change et devient forêt. A l'horizon, devant nous, une montagne blanche énorme. On se rapproche. Flagstaff, prochaine halte est juste au pied. Il fait nuit quand on s'arrête enfin. Le motel est bien glauque. Juste le temps de manger Thaï aux proportions américaines, d'écrire le blog et on ronfle profondément.

 

 

Jeudi 19, 8 heures

 

   Bonne nuit. Breakfast dans un bar. On va pour payer par carte mais là gros bad trip. Plus de carte. On retourne toutes nos poches, on fouille dans la voiture et nos valises. On demande à l'accueil du motel. Rien! Illumination, le Trading Post indien d'hier. Il est à une heure au moins dans le sens inverse. Tant pis, on tente notre chance. La carte est là. Elle nous attendait bien sagement. Voilà qui devrait nous porter chance pour la suite. On reprend la route pour Flagstaff.

   Maintenant, il est temps de se poser, de profiter et surtout de sortir de la voiture. Direction les ruines d'un petit village indien. Mais avant, petite halte sur la route pour découvrir un cratère, ses kilomètres de roches volcaniques et la forêt qui l'entoure. Petite marche. Grande bouffée d'air frais. Enfin le calme, la plénitude. Puis on continue vers les ruines du village, zen. Une demi heure de route et elles sont là au loin. Un désert à perte de vue, un horizon à 360 degrés avec comme toile de fond le Grand Canyon. C'est magique, on se sent seul au monde. Petite séance photo, puis Live acoustique pour serpents à sonnette, filmé. On a plus envie de partir. Le silence fait tellement de bien.

     L'unique motivation pour remonter en voiture, c'est le Grand Canyon. Tout simplement indescriptible et... Blindé de touristes avec bras à selfie. Pour eux le jeu consiste à ne pas tomber ! Le moment le plus redouté de la journée arrive. Reprendre la route et se rapprocher de Los Angeles. La nuit est déjà tombée. Objectif minimum, la Californie à 250 miles de là. Et pour la deuxième fois, changer d'heure. A 22h nouvelle, on arrive à Needles au milieu du désert de Mojave. Trop de fatigue, le premier Motel fera l'affaire. Un peu de gras et au lit.

Demain, on doit récupérer une vielle machine à écrire pour le clip à HOLYWOOD...

 

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts

November 30, 2015

November 21, 2015

November 19, 2015

November 17, 2015

Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Subscribe for Updates